Jeudi 19 Octobre 2017

Ce magazine en ligne est consacré à la Veille Technologique et à l'Innovation, principalement dans les domaines des technologies nouvelles et de l'informatique.

En partenariat avec l'ASPROM, il permet d'aborder l'activité quotidienne en matière d'audiovisuel, de télécommunication, d'informatique et d'électronique.

Il présente des articles à la pointe de la technique, rédigés par des spécialistes de premier plan.

Sponsoring
Observatoire du très haut débit fixe en entreprise
Publié le 24 Novembre 2015

Dans le cadre du plan Très Haut Débit, il est prévu que le très haut débit soit offert à 100% de la population à l’horizon 2022.Si le marché grand public semble relativement simple à aborder, il n’en est pas de même du marché entreprises beaucoup plus inerte. Les décisions doivent être anticipées et incluses dans des plans d’investissement. Les entreprises peuvent être amenées à utiliser des applications s’appuyant sur la boucle locale cuivre, et parfois difficilement transposables sur la fibre optique.

Il convient donc de recenser les services spécifiques s’appuyant sur la boucle locale cuivre, mais aussi de mesurer la capacité des entreprises à migrer vers le très haut débit. Dans ce but, Scholè Marketing lance un Observatoire du Très Haut Débit fixe en entreprises pour mesurer l'appétence et la migration vers le très haut débit.

Objectifs
1. Mesurer le degré de préparation (et de connaissance) des entreprises à l'abandon prochain de la boucle locale cuivre (BLC),
2. Faire l'inventaire des entreprises et des équipements (volumétries) dépendant de la boucle locale cuivre,
3. Mesurer l'intérêt et l'appétence des entreprises pour la fibre optique.

Méthodologie
L’étude s’appuiera sur une enquête téléphonique auprès d’un échantillon représentatif d’entreprises, afin de mesure leurs usages spécifiques et de comprendre leurs attentes. Seront interrogés les établissements pour disposer d’une bonne représentation des inventaires disponibles (accès, usages spécifiques BLC).
L'échantillon de 1 000 enquêtes, pour un intervalle de confiance de +/- 3,1% à 95%, sera représentatif de la population des entreprises selon des critères de taille, de secteur d’activité, et de zones géographiques.